Biodiversarium de Banyuls-sur-mer

A Banyuls-sur-Mer, 2 sites pour découvrir la nature autrement...
  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Le Jardin Méditerranéen > La gestion de l'eau

Gérer la ressource en eau

Envoyer Imprimer

Le Jardin Méditerranéen du Mas de la Serre, ce sont plus de 300 espèces végétales adaptées au climat méditerranéen, et donc une gestion particulière du site par le jardinier.

Objectif 1 : connaître le parc

Inventorier les espèces existantes, comprendre les conditions particulières régnant dans chaque zone du jardin, évaluer l’état phytosanitaire des arbres et arbustes… Dès 2008 un état des lieux était nécessaire pour le Laboratoire Arago, en lien étroit avec des partenaires extérieurs comme l’association de botanistes Charles Flahault.

Objectif 2 : planter des espèces adaptées

L’important fut alors d’imaginer les espèces représentatives du climat méditerranéen et intéressantes pour le grand public, des espèces adaptées au site et ses conditions particulières (climat, sol, …). Des espèces adaptées survivront aux sécheresses estivales sans avoir besoin d’une grande quantité d’eau par exemple. Le Laboratoire Arago a également privilégié l’achat de jeunes plants qui s’adapteront plus facilement aux conditions du site.

Objectif 3 : récupérer les eaux de pluie

Même réduit, l’arrosage reste nécessaire dans un jardin méditerranéen, notamment pendant la première année suivant les plantations. Un grand bassin est aujourd’hui utilisé pour récupérer un maximum d’eau lors des pluies automnales, une eau disponible une grande partie de l’année pour l’arrosage. Cependant, le jardinier n'arrosera que quand cela est nécessaire, au tuyau, car les plantes méditerranéennes n'apprécient pas les excès d'eau pendant les fortes chaleurs estivales.
Avoir un jardin méditerranéen, c'est revoir totalement ses habitudes de jardinage: si une plante meurt pendant cette première année, c'est qu'elle n'était peut-être pas adaptée et qu'il est inutile de la remplacer par une plante de la même espèce...

La préservation de l'eau n'est pas le seul objectif de gestion de ce parc pour le Laboratoire Arago, puisque l'équipe du Mas de la Serre travaille également à la conservation de la mosaïque de micro-milieux du site (boisements, clairières, zones humides,...), à la conservation des bois morts du parc et donc de toute la biodiversité liée à ces bois, et à la prévention contre les incendies. Bien sûr, le jardinier recherche et applique prioritairement des techniques alternatives à l'utilisation de produits chimiques...

Mise à jour le 14 Novembre 2011
Le Jardin Méditerranéen > La gestion de l'eau